5 - Rites & coutumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5 - Rites & coutumes

Message par Admin le Sam 20 Fév - 11:30


- Godoku & Ninkyodo
Tous les yakuzas ne sont pas tous ni foi ni loi, ils sont tous soumis à des règles bien précises sur pratiquement tous les agissement de la vie courante.
Les règles qu'ils doivent suivre sans négociation sont le Godoku («la voie extrême») et le Ninkyodo («la voie chevaleresque»). Ce soumettre aux 9 commandements qui s'apparentes ici comme des sortes de loi;

1°/ Tu n'offenseras pas les bons citoyens.
2°/ Tu ne prendras pas la femme du voisin
3°/ Tu ne volera pas l'organisation.
4°/ Tu ne te drogueras pas.
5°/ Tu devras obéissance et respect à ton supérieur
6°/  Tu acceptera de mourir pour le père ou de faire de la prison pour lui.
7°/  Tu ne devras parler du groupe a personne.
8°/  En prison tu ne diras rien
9°/ Il n'est pas permis de tuer un katagari (personne ne faisant pas parti de la pègre).

Mais au fil du temps, ses lois sont oubliées ou même malheureusement ignorées par de nombreux clan, en vu de la tournure que prend la société d'aujourd'hui.


- Sakazuki

Le Sakazuki est une cérémonie d'admission au le clan, le futur-membre doit montrer à son groupe qu'il est apte à rejoindre les membres de la pègre. Six mois est le temps qu'il faut pour que l'approchant à pour montrer de quoi il est capable et de ce que peut leur rapporter. Si durant les six mois il arrive à se démarquer il pourra accéder à la seconde étape et passez la cérémonie. Le déroulement du Sakazuki est simple, l'Oyabun fixe une date pour la cérémonie, la plupart du temps celle-ci est en accord avec le calendrier lunaire. Tous les invités sont vêtus d'un kimono et placé dans un ordre bien précis. Le silence règne dans la salle, une salle traditionnelle où sont déposés des autels shintoïste ainsi qu'une table basse avec des cadeaux. Le chef de clan et le futur membre sont agenouillés face à face, autour d'eux des témoins, ont les appels des Azukarinin.
Le deuxième plus haut gradé du clan est chargé de gérer la cérémonie, il doit préparer du saké mélangés à du sel et des arêtes de poisson et verser le tout dans deux coupes. La coupe de l'Oyabun est pleine, ceux-ci signifie qu'il doit être respecter et qu'il est l'homme le plus important dans cette salle contrairement au futur membre à qui sa coupe n'est qu'à moitié pleine. Les deux individus concernés boivent dans leur coupe, s'échangent les coupes et boivent à nouveau. La saké présent dans le mélange symbolise les liens du sang. À cette étape de la cérémonie le futur membre devient alors un Kobun (Petit frère) devant un yakuza, il doit vouer sa vie au clan en échange l'Oyabun lui offre conseil et protection.

- Irezumi

Chaque yakuza doit se soumettre aux ordres de son chef, ils doivent respecter un code vestimentaire bien précis. L'Irezumi est le fait de se faire tatouer, ce rituel est le plus important chez les yakuzas, le tatouage est là pour honorer les valeurs du clan et de la famille. Les tatouages se font traditionnellement ce qu'il fait qu'ils sont très douloureux. En effet, l'encre du tatouage est inséré sous la peau de l'individu sans machine électrique. Certain tatouage peuvent durer plusieurs mois, voir plusieurs années si ils sont fait sur l'intégralité du corps de l'homme. Chacun des clans ont un tatouage bien particulier, dans certain clan les tatouages représentent les points fort du yakuza, d'autre c'est un tatouage choisit par leur Oyabun, ceux-ci varie en fonction du chef de clan. Bien évidemment le procéder du tatouage est définitif, on ne peut l'enlever en aucun cas, chose qui prouve au clan fidélité et courage.

Exemple de tatouage:






Admin
Admin

Messages : 143
Date d'inscription : 18/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://pharbawin.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum